L'association du Château

Un centre d’art en Gascogne

NAISSANCE DE L'ASSOCIATION DU CHÂTEAU DE LAVARDENS 

En 1979, Hubert Mothe sauva le château d’une destruction imminente en créant une association de sauvegarde. Il s’entoura de bénévoles afin d’oeuvrer à la restauration du monument et à son ouverture au public. Aujourd’hui encore, l’Association est toujours garante de l’endroit, répondant à l’espoir de développement économique et touristique du territoire, le château voit son chiffre de fréquentation augmenter au fil des ans. L’Association considère que la culture constitue une force d’expression et de transmission des valeurs éducatives et citoyennes de notre société, qu’il est donc important de sauvegarder ce patrimoine et de le transmettre aux générations futures. Le château souhaite être autonome tout en plaçant l’humain au centre de ses préoccupations (tant dans la gestion que dans les expositions et l’accueil des publics).

Logo marguerite illustrator

NOS OBJECTIFS

L’Association qui gère le château a pour rôle de :

• Proposer des expositions artistiques ouvertes à tous, en rendant la culture accessible dans une zone principalement rurale.

• Agir sur la diversité des publics et l’accessibilité à l’offre culturelle, en faveur du lien social, intergénérationnel et de la différence culturelle.

Moderniser le château dans le but d’avoir des salles d’accueil pour le public tout en poursuivant la restauration de l’édifice et son achèvement (le réinvestissement de tout l’excédent des recettes pour la restauration de l’édifice).

Former et professionnaliser l’équipe d’animation, tout en collaborant avec les équipements culturels du Gers. 

Dynamiser le territoire dans le respect de son environnement.

Sensibiliser le public au patrimoine et transmettre l’histoire du château.

Logo marguerite illustrator

NOS RESSOURCES

La billetterie et les commissions des ventes en boutique constituent l’essentiel des ressources du château. Ce dernier peut aussi compter sur la participation des mécènes privés, des adhérents à l’Association et des partenaires publics (département du Gers et région Occitanie). Ponctuellement, l’État ou les collectivités territoriales interviennent lors des travaux de restauration.